AVANT JE JETAIS MES VIEILLES LUNETTES

Publié le par La Grosse Paulette

lunettes-sans-frontiere

 

Petite parodie où je me suis mise en scène, mais j'aurais également pu écrire le texte suivant :
AVANT, JE JETAIS MES VIEILLES LUNETTES !

En fait, je voulais tout simplement promouvoir le travail d'une association Lunettes-sans-frontières et vous inviter à mettre en place une pratique fashion - écologique ET ethique.
3-en-1, je m'explique :

- fashion : ben ça c'est facile, toutes les bonnes pubs d'opticien vous y invitent,
vous achetez une nouvelle paire de lunettes, tac !

- écologique : vous ne jettez pas votre vieille paire has been et totalement 2012.
Vous l'envoyez à Lunettes-sans-frontières, association alsacienne.

- ethique : La sus-nommée asso recycle votre vieille paire, en l'adressant quelque part dans le monde à une personne qui a besoin d'une correction mais qui ne peut pas se payer l'ophtalmo et la paire de binocle.
Afin, que quelqu'un à 8000 km de chez nous, puisse aussi se la péter :

 

lunettes-sans-frontiere 022

 

Bon le truc, c'est qu'à l'origine, cette association oeuvrait pour envoyer nos vieilles paires aux pays du tiers-monde, mais désormais, même ici en France, un bon nombre de personnes défavorisées ont également recours au travail de Lunettes-sans-frontières. Donc, vos vieilles lunettes seront peut-être portées par Adjoua en Côte d'Ivoire, ou par Mireille à Montpellier !

Pour tout savoir, direction Lunettes-sans-frontières

Et Bim ! Easy, non ?

Et dans un registre un peu similaire vous pouvez lire cet article, très bien expliqué en mots et en images pour faire de la sensibilisation au problème de la pêche en eaux profondes : http://www.penelope-jolicoeur.com/2013/11/prends-cinq-minutes-et-signe-copain-.html

Publié dans 2013

Commenter cet article